Quels seraient les effets sur l'économie d'une banqueroute en 2012 comparable à la banqueroute dite des deux tiers de 1797 ?

Publié le par club-des-cinq-millions

«Au moment de la Révolution Française la dette s'élevait à 4 milliards de livres (plus de 80% du PIB d'après des estimations) « alors que les recettes de l'Etat n'excédaient guère 500 millions et que les dépenses atteignaient 630 millions ». Pour faire face à cette situation, les assemblées révolutionnaires décidèrent l'égalité de tous devant l'impôt (rappelons que la dette venait en partie de l'incapacité de l'Ancien Régime à faire payer l'impôt aux privilégiés) et la vente au profit du pays des biens du clergé grâce notamment à l'émission d'assignats. Toutefois, la période révolutionnaire ne se prêtant pas à la collecte des impôts, quand la situation politique s'est stabilisée, le Directoire décida une « banqueroute dite des deux tiers »c'est-à-dire qu'il ne paya une rente que sur un tiers de la dette, le reste étant effacé. »http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

 

Nous sommes en 2011 avec une dette publique de 84,5% du PIB, donc supérieure à l'estimation de plus de 80% du PIB en 1797.

 

Les recette de l'Etat en 2010 (chiffres du Ministère du Budget et des Comptes Publics) source http://www.cgt.fr/Recettes-et-depenses-de-l-Etat-en.htmlse décomposaient ainsi :

TVA 126,5 Milliards d'euros

Impôt sur le revenu 48,9 Milliards d'euros

Impôt sur les sociétés 34,9 Milliards d'euros

TIPP 14,5 Milliards d'euros

Autres recettes fiscales 29,6 Milliards d'euros

Autre 16,1 Milliards d'euros

 

Soit au total 270,5 Milliards d'euros de recettes.

 

Les dépenses de l'Etat en 2010, selon les mêmes sources se décomposaient ainsi :

Collectivités territoriales 87,5 Milliards d'Euros

Enseignement recherche 85,4 Milliards d'euros

Défense et sécurité 53,5 Milliards d'euros

Charge de la dette 43 Milliards d'euros

Emprunt national 2010 35 Milliards d'euros

Union européenne 18,2 Milliards d'euros

Solidarité et insertion 12,3 Milliards d'euros

Travail / emploi 11,4 Milliards d'euros

Développement durable 10 Milliards d'euros

Justice 6,8 Milliards d'euros

 

Soit au total 363,1 Milliards d'euros de dépenses.

 

Le déficit en 2010 à donc été de 92,6 Milliards d'Euros.

 

C'est bien la droite qui était au pouvoir en 2010, et l'UMP le parti majoritaire aux deux chambres qui a voté les budgets de recettes et de dépenses.

 

Le déficit de 92,6 Milliards d'Euros comparé aux 363,1 Milliards d'euros de dépenses, cela représente 25,50%.

 

Si on fait le même calcul, c'est à dire 130 Millions de livres comparés à des dépenses de 630 Millions de livres, le taux obtenu est de 20,63%, ce qui est bien inférieur au taux de 2010 de 25,50%.

 

Nous étions donc, sur les deux points (84,5% du PIB en 2010 comparés aux 80% du PIB en 1797 et 25,5% en 2010 comparés au 20,63% en 1797) dans une situation en 2010 pire qu'en 1797.

 

Les brillants économistes de France sont invités à commenter cet article, je suis prêt à recevoir une leçon d'économie et éventuellement de calcul.

 

Mais si ces chiffres sont exacts, si ces calculs sont exacts, nous, peuple français, devons demander à notre Président de la République, actuel ou futur, de réunir à Versailles les parlementaires des deux chambres afin de prendre la même décision qu'en 1797, décider de la Banqueroute des deux tiers de 2012.

 

Ainsi, débarrassé du poids de la dette, le peuple français pourra se préoccuper de l'avenir de ses enfants.

 

NOUVEAU_2012_--.jpg

Publié dans Politique

Commenter cet article