Un nouveau moyen d'exercice de la démocratie.

Publié le par club-des-cinq-millions

LOGO DRAPEAU PLUSAlors que les chercheurs américains cherchent à interconnecter les micro-ordinateurs entre eux sans passer par internet, contournant ainsi le contrôle des Etats, à notre modeste niveau, en France, nait une initiative pour mettre en œuvre un nouveau moyen d'exercice de la démocratie.

 

Constatant que le gouvernement français ne veut pas donner au peuple la possibilité qui est offerte à d'autres peuples européens d'exercer la démocratie au travers d'un référendum abrogatif, un collectif s'est attelé depuis plus de six mois à la réalisation d'un outil alternatif d'exercice de la démocratie.

 

Ce projet ambitieux a pour objectif de permettre aux citoyens opposés à la politique libérale d'utiliser un site de proposition et de vote sur des motions débattues dans les nombreux clubs de réflexion informels dispersés sur le territoire.

 

Les principes de base sont :

  • Utilisation des nouvelles technologies, y compris pour créer des clubs virtuels et débattre à distance,.

  • Un individu = une voix,

  • Pas de leader, des citoyens réunis en petits comités intergénérationnels, locaux ou distants qui débattent, émettent des propositions et soumettent les propositions au vote des membres de la « confédération » des clubs.

  • Animation de clubs transversaux par domaine politique (économie, finances, écologie, impôts, éducation, santé, familles, équipement, collectivités locales, recherche,...),

  • Pas de publicité, pas de soutien à des partis politiques, pas de consigne de vote,

  • Communication aux gouvernants à tous les niveaux ou les citoyens devraient être consultés (locaux, départementaux, régionaux, nationaux, européen), des résultats des propositions des citoyens opposants,

  • Cooptation et certification des membres.

 

Les membres du collectif espèrent rassembler un grand nombre de citoyens qui désirent s'opposer aux décisions arbitraires des dirigeants politiques et combattre la corruption, le clientélisme, le favoritisme et les manipulations.

 

Le projet prévoit un système permettant une participation anonyme mais qui permettra, le moment venu, de réaliser des pétitions, par l'utilisation de la signature électronique légale en France.

 

Les membres des clubs de réflexion dispersés sont invités à prendre contact avec le Club des cinq millions.LOGO_DRAPEAU_PLUS.jpg

Publié dans Politique

Commenter cet article