Pourquoi faut-il s'opposer au libéralisme dans sa forme actuelle ?

Publié le par club-des-cinq-millions

LOGO DRAPEAU PLUS

 

De très nombreux articles sur wikipedia évoquent l'histoire du libéralisme. On y découvre que le libéralisme, qu'il soit classique, social ou néo-classique a vu ses origines au XVème siècle. Pour les curieux, ils peuvent se documenter et passer des heures à comparer les différentes thèses et les différents mouvements qui se sont succédés.

 

Nous pouvons seulement retenir que ces grands penseurs, philosophes, ne sont que des théoriciens, issus des classes aisées, qui ont consacré leur vie à défendre leur point de vue, leurs intérêts, animer des conférences, publier des articles et des ouvrages qui n'ont pour seul objectif que de renforcer la position de leur clan, celui des membres du club du siècle.

 

Nous devons lutter aujourd'hui pour moins de libéralisme, parce qu'au nom de cette doctrine, les plus riches, les nantis, la classe dominante, piétinent les plus pauvres et parce que l'écart se creuse. Les plus riches continuent à accroitre leur fortune en piétinant les classes laborieuses.

 

Cette attitude est devenu obscène.

 

Nous ne pouvons plus, au nom du libéralisme, qu'il soit économique, politique, classique, social, nouveau, laisser nos dirigeants politiques faire n'importe quoi, d 'autant plus que lorsqu'ils font des erreurs, ils ne sont jamais sanctionnés, c'est le peuple qui fini par être sanctionné par plus d'impôts, plus de charges, plus de pauvres, moins de libertés,...

 

La plupart des nouveaux ennemis du peuple sont au gouvernement ou ont été dans les gouvernements successifs depuis trente ans.

 

Nous ne pouvons plus laisser des Denis Kessler, Alain Minc, Jacques Attali, Maurice Lévy, David Pujadas, Alain Duhamel, Claire Chazal et bien d'autres venir manipuler les électeurs devant les micros ou les caméras des chaines de télévision dirigées par des hommes au service du pouvoir financier.

 

Citoyens Français, réveillez-vous, ouvrez les yeux, le rêve est fini, vous avez été manipulés.

 

Unissons-nous pour nous opposer aux thèses libérales et obtenir les réformes nécessaires à l'exercice d'une démocratie basée sur les nouvelles technologies.

Publié dans Politique

Commenter cet article