Le monde politique a-t-il changé en vingt ans ?

Publié le par club-des-cinq-millions

Voici quelques lignes extraites du prologue du livre « La République corrompue » d'Yves Charlier (Editions Robert Laffont , S.A. Paris 1991 – ISBN 2-221-06860-2).

 

« C'est le plus grand chantier du siècle. Venus de tous les horizons, mus par leur seul intérêt personnel, des hommes politiques creusent. Hiver comme été, à mains nues, avec leurs dents, avec leurs ongles, ils creusent. Et ils s'enfoncent peu à peu dans le sol pour disparaître à la vue des électeurs. Mais que creusent-ils ? Des abris, des bunkers, des tranchées ? Le fossé qui les sépare du peuple ? La brèche dans laquelle s'engouffrera on ne sait quel aventurier ? Ou leur tombe ? S'ils continuent de creuser, ils se retrouveront aux antipodes – ou en enfer. Les regrettera-t-on ?

Sous nos pieds, le sol est devenu très dangereux et menace de s'effondrer : c'est que chacun – ministres, députés, sénateurs, hauts fonctionnaires, contrôleurs en tous genres – a fait son trou, dévorant avec voracité le gruyère fabuleux. Tels les premiers chrétiens, ils se retrouvent dans des catacombes, des sous-sols d'assemblées ou de ministères. Ils parlent en langage chiffré et par signes cabalistiques. Hélas, ils ne constituent pas une Eglise, mais une chapelle, une secte, un club privé, et ils communient dans le culte du veau d'or.

Ils auraient pu fonder une République morale. Ils ont préféré l'obscurité d'une République corrompue : fonds secrets, trafics d'influence, magots à l'origine louche, lettres de cachet, écoutes illégales, surveillance ministérielle, fausses vraies factures, vrais-faux papiers (authentiques au demeurant!).... »

 

Ces écrits on vingt ans.

 

Comment peut-on expliquer un tel accroissement de la dette publique de la France en trente ans ?

 

Comment sommes nous arrivés à ce cumul de 1 646 000 000 000 d'euros ?

 

Quels sont les responsables de cet accroissement de la dette ?

 

Qui s'est enrichi ?

 

Quel est le montant global de l'enrichissement de nos gouvernants ?

 

Voila les questions qu'il faut se poser aujourd'hui.

 

C'est de cela dont il faut débattre et agir, lors des réunions du club des cinq millions.

 

Opposons-nous massivement à l'enrichissement personnel des élus et des hauts fonctionnaires qui entendent faire payer aujourd'hui au peuple ce vertigineux gâchis.

 

Agissez, rejoignez le club des cinq millions !

Publié dans Politique

Commenter cet article