Faut-il que les hommes politiques condamnés par la justice française soient privés de leurs droits civiques à vie ?

Publié le par club-des-cinq-millions

LOGO DRAPEAU PLUS

 

Voter ici : http://flisti.com/20191

 

Le financement illégal des partis politiques est un mal qui gangrène la France depuis de nombreuses années. Ces agissements des politiques, de droite comme de gauche, éloignent les Français des urnes. Les Français ne croient plus en un système politique qu'ils considèrent comme corrompu. Les mots souvent utilisés sont : « Tous pourris ». Ces pratiques favorisent le populisme.

 

Un exemple récent :

 

Dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris qui débute en 1998, Alain Juppé a été condamné à un an d'inéligibilité en 2004.

 

Dès le 8 octobre 2006, il revient sur la scène politique et emporte dès le premier tour l'élection municipale de Bordeaux.

 

Le 14 novembre 2010 il est nommé ministre d'Etat, ministre de la Défense et des Anciens combattants.

 

Le 27 février 2011, il est nommé ministre des Affaires étrangères et européennes.

 

Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Jupp%C3%A9

 

Les révélations de Médiapart sur l'affaire Gaubert vont encore alimenter les mots d'ordre des abstentionnistes.

 

J'invite les citoyens qui veulent voter ici à lire totalement l'article publié ici :

 

http://www.mediapart.fr/article/offert/244e30743612cf34d1b29377f15ff012

 

Il nous semble qu'il faut moraliser la vie politique française et éliminer définitivement les tricheurs et les menteurs.

 

Faut-il que les hommes politiques condamnés par la justice française soient privés de leurs droits civiques à vie ?

 

Voter ici : http://flisti.com/20191

 

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

sullius 28/09/2011 18:31


A vie, et même pour leurs descendants pendant deux générations..!!